logotype
Leclerc Porte d'Orléans Paris

Libérez Leclerc !

L'avenue du Général Leclerc, cette merveilleuse artère qui relie Porte d'Orléans à Denfert et que les cyclistes de Malakoff utilsent régulièrement pour atteindre le centre de Paris est au milieu d'un bras de fer entre le préfet de Paris et le reste du monde.

Vous vous souvenez peut-être, il y a quelque mois, le préfet de police de Paris Michel Delpuech, mettait à mal la politique cyclable de la ville de Paris en faisant le buzz sur la rue Rivoli. Pour des questions évidentes de sécurité, les pistes cyclables installées par la maire de Paris, Madame Hidalgo, étaient malvenues car elles ne permettaient pas "l'accès garanti pour les véhicules de police et de secours".

Cette petite sortie contre les pistes cyclables et donc les déplacements doux avait permis la mise en place d'un concours photo des véhicules de police parisiens garés sur les pistes cyclables. Organisé par Paris en selle, ce concours photo a bien calmé les choses et a sans doute participé au fait que depuis le 1er janvier 2018, les véhicules de police garés sur les pistes cyclables peuvent être verbalisés...

Monsieur Delpuech, toujours lui, vient de produire un avis négatif sur le réaménagement de l'avenue du général Leclerc qui en a pourtant bien besoin. Le projet développé par la ville en accord avec les habitants prévoit pourtant un apaisement de la circulation avec une vraie piste cyclable bi-directionnelle qui nous permettrait, nous les Malakoffiots, de rejoindre le coeur de Paris de façon protégée, alors qu'aujourd'hui cette voie est impraticable.

projet plan coupe 1024x576

La sphère vélo organise une manifestation le 3 février prochain pour permettre la survie de ce projet. Il est en effet temps de rappeler au préfet que des élus par le peuple et les habitants ont plus de poids que des décisions bureaucratiques. Alors soyez des notres et réjoignez le mouvement.

Pour tout savoir sur le projet :

2018  Dynamo Malakoff